31/08/2013

ZONE DU LUX A QUI LE TOUR? L'INSECURITE

arme-revolvers-00002[1].gifimpact de balles.jpg

 

 

L’insécurité, à son comble à Charleroi !

 

Vendredi, en pleine nuit une fusillade à la cité des Gayolles de Gilly a terrorisé le quartier.

Depuis 2 ans, un habitant est la cible d’une bande de jeunes, la façade de sa maison présente plusieurs impacts de balle. C’est une chance qu’aucun blessé, tué, n’est à déplorer.

A Jumet, l’école des Hamendes inoccupée depuis 2009 est squattée depuis des mois par des jeunes qui, profitent de ces lieux abandonnés pour avoir des relations sexuelles, commettre des actes de vandalisme et autres méfaits,  comme le confie anonymement, par crainte de représailles, un voisin de l’école.

Le Parquet de Charleroi, par manque de magistrats est dans l’impossibilité d’assurer toutes les attentes des gens, il doit, forcément, laisser tomber certaines infractions.

Les truands, parfaitement informés du délabrement de la justice, continuent allégrement à sévir en toute impunité au grand dam des Carolos excédés de vivre en permanence dans une insécurité, de plus en plus, virulente.

La ministre de la justice, dans le but de faire des économies sur les salaires, tarde à remplacer les départs à la retraite, d’où un manque de 13 magistrats aux conséquences incommensurables sur la politique criminelle à Charleroi.

Le mot d’ordre de tous les ministères, sauf un, celui de l’immigration qui nous coûte la peau des fesses, est : faire des économies, toujours et encore des économies, pour permettre au pays de … survivre, mais jusqu’à quand ? Nous en sommes, hélas, à ce point !    

07:43 Écrit par L'as | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.