02/03/2013

NOUVELLE "COUR DE JUSTICE" EN WALLONIE ?

canon_pt-9_2.gif2180637403_4.jpg

 

 

Une nouvelle " Cour de Justice '' en Wallonie ?
 
Incroyable, mais vrai, voilà que la Commission des Dépenses Electorales du Parlement Wallon se transforme, ni plus, ni moins, en ''  Cour de Justice ''.
 
Elle vient de trancher sur un '' délit ''... d'oubli de déclaration des dépenses engagées par des candidats, tête de liste, aux élections d'octobre 2012, dans le délai imparti par le code de la démocratie locale.
 
Ainsi, le bourgmestre d'Amay, Jean-Michel Javaux, Ecolo, a été sanctionné d'un simple... rappel à l'ordre, le recours contre lui n'était que partiellement fondé. Quelle chance pour lui !!!
 
Par contre, moins de chance pour le bourgmestre d'Ottignies-Louvain-La-Neuve, Jean-Luc Roland, Ecolo, lui aussi et le bourgmestre de Waremme,  Jacques Chabot,PS, la sanction a été d'un ... blâme, les... pauvres !!!
 
Le plus chanceux dans cette affaire, le député-bourgmestre de Visé, Marcel Neven, MR, dont le recours, bien que fondé, n'a fait l'objet d'aucune sanction, même pas le moindre petit reproche, ça s'appelle avoir de la vaine, pardi !!!
 
Pour le bourgmestre de Beaumont, Charles Dupuis, (Ici Centre), la sanction est suspendue, à la suite d'un recours au Conseil d'Etat.
 
A part, ce dernier, tous les personnages (sauf un, Lucien Duval,
FNW) s'en tirent à bon compte, finalement, d'autant plus que certains d'entre eux étaient soupçonnés de fraude,exagération dans les dépenses électorales et usage de biens publics, ce qui est autrement plus grave qu'une rentrée tardive et justifiée des dépenses électorales de l"élus FNW.

 22 dossiers étaient concernés, dont 15 communaux et 2 districts provinciaux.

Dans 5 cas, l'irrecevabilité des plaintes a été prononcée.

 Pour les autres dossiers, mettant en cause le bourgmestre de Villers-le-Bouillet, Charles Wéry, CDHJean-Marie Cheffer et Frédéric Deville, tous deux MR- le bourgmestre de Colfontaine, Luciano D'Antonio, PS - le  conseiller provincial Marc Hody, Ecololes sanctions ont été légères (La Libre).

D'une légèreté déroutante, frisant une parodie d'un procès, digne d'une mise en scène burlesque, dirons-nous !  

  
Ce n'est point le cas pour l'élu de la Louvière,
Lucien Duval,  FNW qui, écope de trois mois de suspension. C'est cher payer un... oubli, sans aucune suspicion de fraude !!!

 

Pourquoi un tel acharnement à l'encontre de l'élu  FNW?

La Commission dit: Lucien Duval a fait preuve au cours de l'audience d'une totale désinvolture. Elle aurait pu le priver de son mandat, mais, n'a pas voulu céder à la tentation, trop facile, de crosser l'élu  FNW.

En somme, la Commission a voulu éviter d'en faire une victime du système, un ''martyr'', un ''héros'', selon notre analyse.

 

Désinvolture, désinvolture, évidemment, que pouvait-il faire d'autre, devant une ''condamnation'' préméditée,  se mettre à genoux, supplier le pardon de sa faute, lui qui, sans cesse, de jour comme de nuit, répond aux appels de détresse des citoyennes et citoyens de sa ville ?  

Au contraire, il aurait dû en rire de se trouver dans cette pièce de théâtre !!!

 

Que les membres de la Commission se rendent sur le terrain constater la misère profonde, ils comprendront la tristesse, la désinvolture, de Lucien Duval !   

 

On n'y peut rien devant le deux poids, deux mesures, pour un simple oubli, sans aucune conséquence, mais, cette '' Cour de Justice" est juge et partie, dès lors il n'y a rien d'autre à faire que de subir l'injustice.   
 
 Pour un élu
FNW, pas de clémence, pas de rappel à l'ordre, pas de blâme, mais le sacquer àtoutprix, parce que Lucien Duval est très populaire dans sa ville, son engagement social en faveur des plus démunis est apprécié de tous et cela dérange, sans l'ombre d'un doute.
 
leComité  
FNW l'encourage à poursuivre ses actions sociales au profit des laissés pour compte.   
 
Salvatore Russo
SecrétaireGénéral

11:19 Écrit par L'as | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |